Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 09:11

« Voici les 40 procédures et modes opératoires que j’ai rédigés ces 6 derniers mois »

- Formidable ! Quel travail ! Mais dites-moi… quelle est la valeur ajoutée de ces documents ?

- …………..

- Dans quel but les avez-vous écrits ?

- Ben, parce qu’on me l’a demandé…

- Et quel était l’objectif visé par vos supérieurs ?

- Réussir cet audit !

- Ah, je comprends… pas de chance…. c’est raté… »

 

Cruelle ? Moi ? Non… auditrice !

Et ce métier m’installe trop souvent devant des personnes prêtes à oublier leur bon sens pour vouloir être conforme à ce que j’attends d’elles. Mais si elles savaient que ce que je souhaite…. c’est du bon sens justement !!!

 

Depuis 3 ans que j’exerce cette douce mission de consultante, je croise de plus en plus d’individus qui font les choses sans savoir pourquoi…

Comment peut-on parler aujourd’hui d’innovation alors que la réflexion et l’initiative sont étouffées dans un œuf appelé « ordre venu d’en haut » ? Comment choisir les bonnes chaussures si je ne sais pas à quoi elles vont me servir ?

C’est exactement le prototype d’organisations auxquelles je me heurte : des coureurs de fond chaussés d’escarpins, des architectes hautement outillés mais qui ne savent pas dessiner, voire parfois des pompiers prêts à éteindre le feu avec de l’essence dans leurs lances…

 

Les démarches et projets d’amélioration que je rencontre sont bien souvent basés sur… rien ! Et tel un saumon, je remonte la piste jusqu’à l’origine du projet pour me retrouver face à des cahiers des charges sans âme, sans objectif à atteindre, sans but : une liste de courses à faire sans recette associée, un panel d’arcs et de flèches à déployer sans cible à toucher ou ambitionner. Mais comment arrive-t-on encore à motiver les Hommes ?

 

Je comprends bien cette propension que nous avons en tant qu’être humain à vouloir passer rapidement à l’action mais… faire les choses sans autre attrait que celui d'avoir fait… n’est-ce point signe d’une déchéance de notre intelligence ?reflaction

 

Et si cette mauvaise habitude de ne pas aimer son travail viendrait de l’incapacité de donner du sens à nos activités ? Ne sait-on pas mieux comment réaliser les choses lorsque l’on sait pourquoi on les accomplit ?

 

Alors à ceux qui ne comprennent pas toujours le boulot que je fais, voici un premier résumé : enseigner l’art de réfléchir avant d’agir et surtout, enseigner l’art de réfléchir ensemble au « pourquoi faire ? » avant de décider ensemble le « comment faire ? ».

 

Du bon sens ?... je ne vous le fais pas dire ^^

 

Dédiée à Nelly qui aime à dire que mon boulot consiste à essayer de sauver le monde ^^

« Oui Nelly, j’espère un jour secourir le tendre pays de l’Education Nationale… »

Repost 0
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 22:55

« Ah ouais ?! Tu veux pas d’enfant ! Mais pourquoi tu veux pas d’enfant, Sylvie ? »
« Parce que je veux pas bouleverser ma vie… euh… pour le moment ! »

Allez ça suffit ! Je vais (enfin) avouer pourquoi je ne veux pas d’enfant… en fait, j’en ai déjà un… Oui, un bébé de bientôt 6 mois…
Et ce bébé me prend tout mon temps ! Alors pitié pas de second… oh non pas de second…

Je me suis battue pour l’avoir ce gosse ! Et puis octobre, je signe, j’adopte… yes ! enfin ! un paquet de temps que j’en rêvais de cet enfant…2011013103496_mere-et-travail_labonnecopine.jpg

Et aujourd’hui, il a changé ma vie :
Je remue ciel et terre pour lui, je me lève tôt, je suis en alerte toute la journée pour lui, le soir, même épuisée, je ne le laisse pas… la nuit je dors mal, je rêve de lui parfois, mes nuits sont agitées, courtes…
Le week-end je résiste et puis finalement je craque, je m’occupe encore de lui… alors que tout le monde me dit de le lâcher, de l’oublier l’instant de 48h… mais est-ce que vous vous rendez compte ? Comment je pourrai le quitter des yeux aussi longtemps… il a besoin de moi !! A moins que… ce soit moi qui ai besoin de lui…

Et ce bébé me prend tout mon temps, me détourne de mes amis, je n’ai plus de temps pour eux… oui je suis désolée…je n’ai plus de temps pour vous que j’aime. Mes moments avec vous me manquent… mais comprenez-moi, j’ai un bébé… un bébé qui m’accapare…

Ce bébé, vous l’avez compris… c’est mon boulot ! Et moi les amis je suis ENFIN honnête avec vous : si je ne veux pas d’enfant aujourd’hui, c’est que ma carrière c’est ma manière à moi d’être une personne adulte et responsable… pas besoin de couches culottes, de pleurs, de responsabilités supplémentaires…

Je suis désolée de vous décevoir, mais ça suffit ces mensonges… je ne serai jamais mère, à moins de laisser tomber ma vie professionnelle…

Et oui, mon taf, c’est mon bébé à moi ! ^^

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact