Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 22:08

« Avec ces changements d’heure, il faut que je traficote toutes mes horloges… Tu veux bien m’aider ? »

« Bien sûr,  je m’en occupe »

« Tu es gentille, je t’amène les modes d’emploi »

« Euh… C’est fait !... »

« Comment !? Mais comment as-tu pu faire sans mode d’emploi ? »

 

Aïe ! Et oui, mamie, même quand le compteur affiche plus de 90 ans, on peut quand même prendre un nouveau coup de vieux. L’impasse intellectuelle devant la technologie moderne…

 

Je me moque, je me moque mais ce fut rapidement mon tour. Un grand moment de solitude devant un appareil photo numérique… et ma demi-sœur débloque tout le toutim alors que je déchiffre péniblement le sommaire du guide utilisateur… Et m**** !!! Je vieillis.

 

Du coup, je philosophe sur mon comptoir habituel et me dis : « La vieillesse des uns commence où s’arrête celle des autres. ». Autrement dit, plus que notre miroir reflétant nos rides, ce sont les autres qui nous renvoie une image d’ancêtre ; eux qui nous donnent ces coups de vieux qui nous mettent KO. Plus l’autre est jeune, plus on est vieux !

 

Ca commence avec le « madame », le vouvoiement, puis les références générationnelles (« Yannick Noah, il est chanteur, pas tennisman… ») et les incompréhensions de langage (« il passe crème au final le bollos ! »)…

Et puis certains uppercuts. Comme l’autre jour en formation : j’exprimais gentiment une métaphore pédagogique et faisais référence à un Polaroïd. Une main se lève. « Oui ? » « Vous savez qu’on est passé au numérique depuis longtemps ? ».

 

Coup de vieux ? Crochet de vétéran, oui ! Et mon maquillage qui arrive à peine à me donner un soufflet de juvénilité…

 

vieillesse_2539_w560.jpgUn proverbe bien connu dit « Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ».

Bel adage ! La complémentarité « senior-junior » devrait ainsi résider en la connaissance des séniles et la force des novices… mais aujourd’hui, la vieillesse ignore des choses. Nous autres « vieux » sommes démunis devant certaines formes de modernité. Résultat, nous perdons de plus en plus tôt notre crédibilité (oh mais quels « has been » nous faisons !). Comment pourrait-on expliquer le sens de la vie si nous ne savons pas faire fonctionner un lecteur Blu-Ray ?

 

Question donc : que peut-on encore enseigner lorsqu’on est « vieux »?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DOP 02/02/2011 19:53


Pour reculer cette date de vieillissement il faut être prof! Les jeunes nous vouvoiement mais ils cherchent nos ages, notre expérience et de temps en temps nous nous faisons des échanges de
langages, de films, de musiques...
bisous la jeunette!


Vivi 06/06/2011 21:51


Je suis ton conseil et profites de mes sessions de formation...et si j'allais donner des cours à la fac ?... ^^


Caroline 05/01/2011 18:11


Un autre proverbe dit que "la force vient de l'expérience". Vieux proverbe has been si tu veux mon avis. A quelques rares exceptions près, le savoir des anciens ne sert plus à grand chose devant la
montée des nouvelles technologies. Mais aussi d'une certaine forme d'agilité intellectuelle. Nos enfants baignent dans une culture technologique, alors que j'en suis encore à préférer les livres,
et les tableaux sur une feuille de papier plutôt que sur un format Excel. La seule chose qu'un vieux peut encore enseigner.... C'est l'histoire !


Vivi 08/03/2011 00:29



Bien dit  !


Mon article prend en ce moement un sens particulier car je suis en train d'écrire un bouquin reprenant tous les conseils que ma grand-mère me donnait... et bien on a beaucoup à apprendre sur des
choses simples comme les techniques pour donner du parfum à un plat en gratin ou encore les méthodes de détachage sans lessive ni machine à laver !!! ^^



Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact