Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 23:53

Petite discussion entre deux potes :

 

« Ca y est c’est décidé, je vais coucher avec un mec ! »

-Gay assumé ? Oh, génial ! Depuis le temps que tu en parlais.

-N’est-ce pas ? Et toi, ça ne te travaille pas cette idée ?

-Euh… pas vraiment, non

-Ah bon ? Mais pourquoi ?

-Ben, je ne sais pas, ça ne me tente pas, c’est tout…tu-veux-ou-tu-veux-pas.jpg

-Remarque, tu as raison, tu as quel âge déjà ?

-Bientôt 30…

-Oh ben oui tu es encore jeune pour penser à ça…

-Mais quand même, ça t’arrivera un jour ?

-Je n’en sais rien, en fait, non je ne pense pas.

-Tu verras, tu auras un déclic un jour c’est sûr. Qu’est-ce qui t’arrête aujourd’hui ?

-Ben, coucher avec un mec, ça ne me branche pas c’est tout.

-Peur de mal faire c’est ça ? T’inquiète, on a ça dans la peau, c’est sûr que tu seras un super coup.

-Rien à voir… c’est plutôt que j’aime les filles en fait.

-Ah oui, c’est que tu as peur de l’inconnu. Ben oui, il n’y a pas beaucoup de gays autour de toi. Mais tu verras, une fois que tu verras le bonheur des autres homos, hommes et femmes, ça te donnera envie.

-Euh… si tu le dis.

-Oui et puis il faut trouver le bon partenaire aussi, c’est sans doute pour ça que ça te parle pas encore.

-Mais, et si je décidais de ne jamais être gay ?

-Oh ben oui, ce serait ton choix mais tu sais, je n’y crois pas vraiment. Tu dis ça maintenant mais tu verras qu’un jour la pensée d’une nuit dans les bras d’un autre mec qui te dira « je t’aime » te fera tellement envie que tu arrêteras les filles illico ! En fait, si tu ne le fais jamais, tu rates vraiment un truc dans ta vie.

-Sans doute alors… euh… disons que je vais attendre la fameux « déclic »…

-Oui, ce qu’il te faudrait c’est passer une soirée seul avec un homo un jour, un de mes potes, histoire de te mettre en situation. Là, ta vie de couple ne te permet pas vraiment de te poser les bonnes questions…

-Pas sûr d’avoir envie en fait.

-Ah mais ça te fait peur en plus ? Ca doit venir de ton enfance…

 

Cette discussion vous semble farfelue ? Et bien ce n’est rien d’autre que la transposition d’une discussion entre deux femmes, l’une voulant des enfants et l’autre non (si, si, relisez pour voir ! ^^)

 

Dédié à tous les gens qui choisissent d’être heureux à leur façon ^^

 

PS : Arrêtons de penser que les gens freinent leurs envies d’avoir des enfants. Comprenons qu’ils n’en ont tout simplement pas envie et qu’il n’y a donc aucune question à se poser, aucun test à mener, aucune projection à imaginer…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caroline 19/06/2012 11:55

J'ai une amie qui a : un mari charmant, une petite fille ... en bonne santé, un bon job et un très joli appartement qui les ont endettés pour 15 ans. Elle va avoir 40 ans, et tu sais quoi ? Elle
rentre parfaitement dans les stéréotypes qui font dire aux biens pensant : "Mais tu as tout pour être heureuse !!". Et pourtant, elle ne l'est pas... Et moi je la comprends. Avoir un enfant, c'est
un sacerdoce. Penser qu'il comblera un vide affectif est une légende urbaine. Alors même si j'en ai et que je ne peux pas te dire "j'ai fait le choix de ne pas en avoir", je ne serai jamais celle
qui te dissuadera de ton choix.
>Bises

Vivi 25/07/2012 09:25



Une soirée avec toi à discuter de la maternité permet de se libérer de toute culpabilité.


Caroline, tu es irremplaçable ! Merci...


Tes gosses sont géniaux et je crois avoir croisé un jeune homme chez toi prêt à les "adopter". Tu as une vie géniale, principalement parce que tu l'as choisi à ton image ^^


Quand je serai grande, je voudrai être comme toi ;)


Bises,



Murielle 18/06/2012 11:01

c'est une excellente expression que je ne connaissais pas! :-)

Vivi 19/06/2012 20:44



A la lecture de ton blog, je me suis dit que ça te plairait ;)



Murielle 12/06/2012 20:22

C'est tellement bien de choisir et d'être heureuse avec son choix. J'ai moi aussi décidé de ne pas devenir mère. Etre femme me suffisait et malgré tout, parfois, juste parfois, j'aimerais connaître
cet amour d'un enfant pour sa mère. Et souvent, très souvent, je suis contente de ne pas être responsable du bonheur et du bien être de quelqu'un d'autre. Mais que les tabous sont lourds! Toujours.

Vivi 13/06/2012 00:29



Merci Murielle pour ce message qui me fait me sentir moins seule :)


Ce n'est pas toujours évident d'avoir la mauvaise réponse à une question universelle. Je me sens comme le rejeté d'une classe qui n'aurait de cesse de répondre "11" à la question "1+1=?"...


Mais j'aime à me répéter ce (très) vieil adage : "ceux a qui Dieu n'a pas donné d'enfant, le diable leur a donné des neveux !" ^^



didi 06/06/2012 09:38

J'adore,il est vrai que quand tu ne rentres pas dans ce que les gens estiment être la voie "normale", tu deviens vite un original, une sorte de marginal. Dis toi bien, que le plus important est que
tu sois heureuse et je ne suis pas sur que le meilleur moyen de l'être passe forcement par le fait d'avoir un enfant. Jt'aime comme tu es... ^^

Vivi 10/06/2012 15:28



Moi aussi j't'aime comme tu es ^^


Et si je suis poursuivie par les stéréotypes type "tu voudras un enfant un jour", toi tu es poursuivie par les jugements de "tu dois être une maman irréprochable".


Bref, le monde n'est pas prêt à nous foutre la paix !!! :)


Bisous



Little Illy 05/06/2012 23:23

La transposition est excellente et la métaphore géniale. Ne peut-on donc pas vivre notre vie comme nous le souhaitons sans tabous ni stéréotypes? Sans jugement ni arguments inintéressants?
Qu'un seul mot à dire : bravo !

Vivi 10/06/2012 15:25



Merci my little illy ^^


Et tu sais à quel point cet article me tient à coeur...


Bises et merci de ton passage !



Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact