Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 14:05

Test du jour : ouvrez un document word, écrivez « homme » et faites une recherche de synonymes. Vous trouverez les termes suivants : humain, humanoïde, ethnique, bon, hominidé, anthropopithèque, hominien, pithécanthrope, être, créature, personne, individu, personnalité, âme, entité.

 

En antonyme : néant, femme

 

Et puis l’outil propose des extensions du terme « homme » : homme d’affaire, homme de lettres et homme de loi.

Synonymes Association d'idées 

 

Seconde partie du test (oui vous savez où je vais en venir) : écrivez « femme » et faites une recherche de synonymes. Vous trouverez les termes suivants : dame, madame, épouse, compagne, conjoint, mère, maman, marâtre, génitrice, belle-mère, cause, origine, source, dépôt, sœur, béguine, fille, novice, religieuse, demoiselle, célibataire, servante, employée, libellule, bélier, donzelle, fillette, adolescente, jouvencelle, tendron, matrone, accoucheuse, sage-femme, ménagère, héroïne, géante, personnage, phénomène, sirène, séductrice.

 

Aucun mot en antonyme.

 

Et puis, en extension du terme « femme » : femme d’entretien et femme d’intérieur.

 

 

Hum…

 

Je vous donnerai bien mon analyse personnelle  mais j’entends déjà les critiques légitimes : « t’es pas objective, t’es féministe ! ».

De fait, j’ai néanmoins retranscrit mon regard de harpie mais, en blanc. Ainsi, vous pouvez donner votre avis sans connaître mon opinion sur ce test. Pour le connaître, il vous suffit de surligner l'espace ci-dessous :

 

Pour moi, cela signifie que l’homme existe en temps que forme humaine. C’est un mammifère avec une âme et une personnalité. Il est par essence un être bon. Il est « quelqu’un » puisque son contraire est le néant. Il est homme et s’oppose à la femme. Sa place sociale légitime est dans le business, la littérature et la législation.

La femme, ne manquant pas de qualificatifs, existe en tant qu’épouse ou célibataire, mère, nonne ou encore esclave. Elle n’a ni âme ni personnalité, si ce n’est celle de la charmeuse. Pourquoi géante et héroïne ? Je ne sais pas. Peut-être parce qu’il faut être forte et courageuse pour accepter que sa place sociale légitime est dans l’astiquage de son intérieur et de celui des autres. Ne pas avoir comme antonyme le mot « homme » permet sans doute de souligner que nous restons encore des êtres humains. Ne pas avoir le mot « néant » nous rappelle sans doute que malgré tout, nous ne sommes pas grand-chose.

Au fait, qui se demande encore ce qu’est le sexisme ordinaire ?

 

Ceci dit, Windows et son Office n'en sont pas à leur premier méfait. Sur la version 2000, si vous tapiez "anti-stress", le correcteur orthographique vous proposait "anti-arabes"... No comment...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Trompe de Fallope 21/03/2012 10:34

Noms communs, noms propres, effectivement les deux sont aussi efficace pour démontrer le sexisme ordinaire dont les dictionnaires sont le reflet...

Dloy 13/03/2012 21:35

Alors là je n'avais jamais fait attention! Il n'y a que toi pour remarquer ce genre de faille! Mais j'ai un petit commentaire à mettre je pense qu'Il ne fait pas la différence entre Homme et homme!
C'est là son gros problème à gogol ^^

Vivi 25/04/2012 23:05



Effectivement, nous les femmes seront toujours l'exeption de l'Homme (avec un grand H).


D'où la notion de féminité et de masculinité qui nous stigmatise... et ma question actuelle : pourquoi faire des différences de genre et ne pas laisser les individus choisir leur code et leur
personnalité dans tout ce qui est à leur portée ? Pourquoi un homme ne peut-il pas porter de jupe alors que c'est parfois bien pratique pour leurs balloches (rires) ?


Bises ma Dloy



Caroline 08/03/2012 09:57

Il faudra que tu m'expliques comment tu réalises cette prouesse technique !
Plus sérieusement... Qui te dit que cette liste de synonymes a été rédigée par un programmateur virile et macho, doublé d'un sexiste ?
Pourquoi ne serait-elle pas définie par une femme qui a cherché des mots qui donnent une place (certes un peu désuète) aux femmes ? Pourquoi n'a-t-on pas mis époux pour définir un homme ? Parce
qu'on est le mari de... pas l'homme de... Ou alors, c'est la femme qui présente son conjoint comme étant "son" homme. Et pourquoi mère ? Parce que si la nature faisait toujours bien les choses,
toutes les femmes ont la possibilité dans être une. L'homme non. Il lui faut une femme pour ça !
Note tout de même qu'on n'a pas eu l'audace de mettre "sexe fort", alors que le femme est "forte".
Il ne s'agit pas là de manquer d'objectivité. Je dirais plutôt de recul... Tu as raison de vouloir défendre une cause, surtout quand une autre génération est en train de tout démolir. Mais tu vas
te provoquer un ulcère à l'estomac si tu analyses tout ce que tu vois en ne cherchant que des preuves pour étayer tes théories. Je le répète, ces synonymes ont fort bien pu être donnés par une
femme qui se reconnait dans ces mots là... Car oui, il existe aussi des femmes dont l'envie est de se trouver un gentil mari, de lui faire 2 ou 3 enfants et de s'épanouir dans l'entretien de sa
maison, plutôt que de se taper les 3 huit dans une usine sordide, à subir les ordres d'une autre femme trop aigrie par le machisme, et qui se prend pour superwoman parce qu'elle supervise une
dizaine d'humains...
Chez la plupart des mammifères, chacun a sa place, et aucune race ne remet ce statut en question. Il n'y a que chez l'homme qu'on a le choix, et parfois le mauvais, dans un sens comme dans
l'autre...
Je ne ferai jamais le procès des féministes, car je les bénis tous les jours de nous avoir (enfin dans les pays civilisés) trouvé une place légitime nous permettant de voter, de divorcer, d'avoir
un compte bancaire... Mais je suis perplexe devant certains excès qui parfois nous desservent plus qu'autre chose.
Qui sont les vilains qui te hérissent le poil en ce moment ? Ils doivent vraiment en tenir une couche !!
Bisous tout plein

Vivi 08/03/2012 12:23



Coucou Caroline !


Ah qu'il est bon d'avoir une ligne de défense qui me rappelle que je vois sans doute le mal partout ^^ Loin de moi l'idée de chercher la petite bête. En fait, c'est un test que j'ai fait
totalement par hasard, uniquement pour sourire (éventuellement) des résultats.


Certes, je te l'accorde bien volontiers, une grande partie de nos synonymes ne sont pas des insultes, bien au contraire. Loin de moi l'idée de dire que se reconnaître dans un rôle d'épouse et de
mère est une insulte au féminisme.


Cependant, que les synonymes oublient (entre autres) le mot "père" pour les hommes me chagrine (loin de moi la colère, l'amertume ou la violence). Car nous non plus ne pouvons être mère toute
seule, nous avons besoin d'un père pour cela. Et c'est sans doute parce que nous oublions le mot "père" que tant d'hommes, qui le mériteraient, n'ont pas la garde de leurs enfants (autre débat).


Néanmoins, peux-tu m'accorder que les mots "servante", "ménagère" et "employée" sont déplacés et tendent à dessiner des stéréotypes desquels nous souhaitons pouvoir nous enfuir ?


Je ne critique pas les femmes qui font le choix d'être mère au foyer, je critique le système qui nous pousse à le devenir. Cet article n'est qu'un clin d'oeil que je souhaitais léger car bien sûr
que ce n'est pas grave ! J'ai ri en voyant le résultat de ma recherche, je n'ai pas pris une fourche.


Et d'ailleurs, j'ai inspiré un ami a fait la même recherche sur Internet et y a trouvé "pimbêche" : http://www.synonymes.com/synonyme.php?mot=femme&x=28&y=60


Nous avons ri aussi. :D


Sans être dans une dénonciation des personnes ayant rédigé ces termes, peut-on réfléchir sur ce qu'évoque les mots "femme" et "homme" dans l'inconscient de chacun ? (but réel de cet article, ça
méritait que je le dise car ce n'est pas clair je le conçois).


Dans mon utopie, nous sommes tous des êtres humains et notre sexe ne doit pas nous mettre dans des cases. Lorsque les assurances auto ont cessé les tarifs préférentiels pour les femmes, j'y ai vu
la fin d'un sexisme. Car oui, les hommes aussi subissent certains stéréotypes comme "un mec ça ne pleure pas" (entre autres exemples)...


Mais je m'égare... promis, cet article se voulait "léger" et anecdotique comme tu me l'avais demandé dans un ancien commentaire. Je prendrai une double dose d'hélium pour les prochains, juré,
craché !


PS : pour la prouesse technique, note le mot de ton choix dans une page word, sélectionne-le et appuie sur les touches "majuscule" et "F7"... :o)



Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact