Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 15:28

Etes-vous comme moi perturbée par l’expression « pièce rapportée » ?

Cet art de notre belle-famille de ne nous rappeler que… nous ne sommes pas de la famille.

 

Entre sang impur et invitée de déshonneur, j’avoue ne pas savoir comment me placer derrière cette appellation. D’ailleurs, ce post-it sur notre front peut-il disparaître un jour ? Peut-on faire ses preuves de « morceau intégrée » ? Nous digèrent-ils un jour ?

 

Lors du mariage, si je prends le nom de mon cher et tendre… je reste une « pièce rapportée » ? Hummm….. A bien y réfléchir, j’en reste d’autant plus une en fait… et là, qui plus-est, je suis Nana l’Incruste…

 

69herotique-vip-blog-com-45974etre_different.jpg

C’est donc simple, il faut se sentir à l’aise dans un puzzle dont on est un segment non désiré, un pan qui ne colle pas avec l’image. Amenée et imposée par un amoureux inconscient, nous sommes la parcelle dont on doit se méfier, la personne à qui tous les privilèges ne sont pas admis même si on la considère « comme notre propre fille ou comme notre propre sœur ».

 

Et si je donne vie à un petit chérubin, qu’est-il lui ? Une pièce semi-rapportée ? Un membre de la famille ? Mais quelle famille ? La mienne ? Celle de ma moitié ?

Et pourquoi pas uniquement un membre de notre famille, celle que nous venons finalement de construire ?

Pire, et si nous adoptons ? Il n’aura pas une goutte d’hémoglobine pure dans les veines alors… une nouvelle « pièce rapportée » ?

Non ?! Mais pourquoi donc ? Pourquoi une telle contradiction ?

Ah, je comprends, le membre de la famille est celui qui grandit au sein de celle-ci. Nous sommes arrivées trop tard, éduquées par d’autres personnes, dans un autre contexte… un autre puzzle dont nous sommes une fraction adaptée, acceptée…

 

Mais, dernière interrogation, pourquoi alors nous en demander autant qu’à ses propres enfants si nous ne sommes que des rondelles greffées ?

 

Belle énigme que celle du vilain petit canard accepté, mais pour toujours étranger…

 

Article dédiée à Cindy ;o)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caroline 01/04/2011 21:50


Ben nan justement. Disparaitre derrière une saucisse de 3 kg environ, qui mange dort ou braille pendant environ 6 mois, ce n'est pas le talent d'être mère. Le véritable talent à mon sens est celui
d'être suffisament forte pour remettre cet enfant à sa place d'enfant, et lui permettre ainsi de se construire une vraie personnalité. Demi-sang ou pas !!
En général, cela permet aussi de ne pas considérer la conjointe comme une "pièce rapportée", mais bien comme la personne qui permet à son enfant de se détacher et de vivre sa vie. Na ! Je sais, je
suis une mère indigne qui combat dès maintenant le syndrôme de Tanguy ! Ouh que je suis vilaine !!
Belle vie de couple à toi super Vivi !


Vivi 06/06/2011 22:03


Tu es la meilleure maman du monde ! Et c'est bien vrai ce que tu dis... Nos têtes blondes ont une place, celle de l'enfant, et nous devons les préparer à quitter cette place sereinement, au rythme
nécessaire. D'ailleurs je suis en train de rédiger trois lignes et demi sur la capacité de certains parents de détruire l'âme d'enfants de leurs progénitures... Tout un débat ! Bises à toi Super
Caroline !


Caroline 12/03/2011 23:43


Lors d'un mariage, on parle plutôt de pièce montée, et si l'enfant parait, il est dans la majorité des cas, celui qui met tout le monde d'accord : tu disparais au yeux du monde pour lui faire de la
place... Je sais de quoi je parle : j'ai fait l'essai... par deux fois !
Vraiment ravie de savoir qui est Vivi. Encore plus fan qu'avant !
Continues !!!


Vivi 01/04/2011 02:19



Serai-ce ça le plus grand talent d'une mère ? Disparaître derrière un tout petit être...


Mmmh, je médite là dessus et j'essaie de dormir....


Bises,


Moi aussi encore plus fan qu'avant, car maintenant quand je lis tes articles et commentaires, j'e t'entends le dire et j'ai le ton juste qui va avec !



Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact