Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 21:39

  « Il me faudrait une planche à repasser »

« Pas sympa de parler de ça quand Ma*** est dans la pièce »

 

J’ai ainsi découvert à mes dépends il y a quelques temps qu’il y avait des « codes » à respecter dans la vanne sur le physique….

« Gros nez », « grandes oreilles », « gros bourrelés », ça ne marche que pour les hommes. Jusque là, instinctivement je respectais la règle.

Mais voilà t’y pas que l’autre soir, j’outrepasse les codes d’honneur en chambrant une amie sur sa petite poitrine (précision : tout son corps est mince et svelte, un joli 36 à qui toute fringue va… enfin, passons). La réponse a été immédiate : silence dans l’assemblée (100% masculine), regards étonnés ou noirs (sauf ceux de ma chère victime) et puis une phrase tonne, dédaigneuse : « celle-là, elle sort de nulle part….».

Je me sens prise de honte… mais qu’ai-je fait ?

 

Ben oui quoi, où est mon tort alors que je reçois régulièrement des réflexions sur « mon énorme poitrine », « mon décolleté de gourgandine » ou encore « non ! Ne te penches pas pour poser cette tasse sur la table basse ! La scène est interdite aux mineurs… » (ah ! ah ! ah ! je me marre !).

 

Après m’être excusée, curieuse et gênée, j’ose poser la lourde question : « pourquoi pas de blague sur les petites poitrines mais sans limite pour les moins petites (pour ne pas dire les généreuses) ? »

« Mais tu comprends, une petite poitrine c’est un complexe pour une femme, alors on ne fait pas de blagues là-dessus… »

 

Mais qu’est-ce qu’ils en savent ces imbéciles de machos ?! Ainsi je devrais me gausser d’être une bête de foire aux mamelons de ribaude ? C’est un compliment de s’entendre dire qu’on a trop pris la pilule étant ado ? Ils ont conscience que je choisis mes fringues avec parcimonie suite à leurs réflexions ? Et que, malgré tous mes efforts désespérés, mes 3 kg de gras et de glandes sont toujoucomplexe.jpgrs là, prêt à faire bander le premier vicieux ?... Alors celle-là elle n’est pas piquée des hannetons !

 

Donc information pour vous messieurs, une critique sur le physique, c’est une réflexion désagréable quoiqu’il arrive. Parce que nous, braves vénus que nous sommes, nous ne prenons bien que les compliments globaux du genre « tu es belle »… pas compliqué quand même. Si l’une de nous s’amuse à vous demander « qu’est-ce qui me rend belle ? », répondez « tout » et vous serez tranquille.

Et puis soyez logique, toute remarque sur le physique, même très flatteuse, si elle est accompagnée d’un rire, perd de sa gentillesse. Imaginez votre femme vous dire « tu es le meilleur amant que j’ai eu » et rire dans la foulée….

 

Sans transition, je pense que le message est passé.

 

Donc pour conclure en beauté et en bonnet, sachez que mon tour de poitrine vous emmerde ainsi que l’intégralité de mes mensurations !

 

Et tant qu’on y est, « cul de black » n’est pas considéré comme un compliment quand on porte du 42 !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caroline 07/09/2010 22:11


Tu es revenue !! Chouette, avec une plume toujours aussi acérée ! Please, reviens encore, tu m'as beaucoup manquée ...


Vivi 08/09/2010 08:08



Merci Caroline, ça fait chaud au coeur.


J'ai déjà un autre article sur le feu... tu me motives à le finir ! ^^


Enormes bises,


Merci encore,



Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact