Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 23:21

Icônne et Ô féminin point conne : deux faux magazines, deux styles différents mais un seul message : la presse féminine est une connasse.

L’un caricature et se moque.

L’autre fustige et dénonce.

On rit de bon cœur ou un peu jaune… mais dans tous les cas, ils nous rappellent que les magazines féminins nous font (un peu) de mal.

Mais venons-en au fait : lequel acheter ? Lequel bouquiner sans avoir honte ? Lequel offrir à quelqu’un ?

Réponses : Les deux. Les deux. Les deux.

Au pays des connes…

Mais…. Ça dépend :

  • De votre âge et de votre culture pop (ou de celui de la personne à qui vous souhaitez l’offrir) : personnellement, je ne conseille pas Ô féminin point conne à ceux et celles qui n’ont pas encore dépassé la vingtaine. Mais bien entendu ce n’est pas interdit ! Comme ces articles s’inspirent directement de magazines dont les cibles sont les 25-45 ans… possible que ça ne vous parle pas. A l’inverse, Icônne, écrit par la Youtubeuse Natoo, m’a semblé plus tourné pour les adolescent-e-s, avec (mille excuses pour ce cliché jeune/moins jeune) des faux articles évoquant SMS, selfie, Kim Kardashian, hachtag, Nicki Minaj, thigh gap, food porn, etc.
  • De votre relation actuelle avec les magazines féminins : si vous contiez lire un de ces deux faux magazines entre votre Biba et votre Cosmo mensuels, feuilletez plutôt Icônne qui a l’art de ridiculiser ce que vous aimez lire. Vous trouverez peut-être Ô féminin point conne trop engagé dans une lutte qui ne vous concerne pas ou dont vous ne voyiez pas franchement l’intérêt. Le ton peut sembler très dur pour qui n’a rien contre la presse féminine.
Au pays des connes…
  • De votre expérience personnelle dans le sexisme ordinaire : si le sloggan "du côté des mamans" vous fait réagir peu ou prou, si pour vous le bien-être se vit sans régime minceur, si vous pensez qu’être féminine n’a rien à voir avec le fait de ne jamais sortir sans maquillage et sans brushing… Ô féminin point conne est fait pour vous et vous fera rire (personnellement, l’article « maternité : elles ont dit non », qui reprend et explique les mécanismes utilisés pour faire culpabiliser les nullipares… J’a-do-re ! Et bien entendu, c’est parce que je m’y retrouve).
  • De votre appétence pour le second degré : et je n’utilise pas la terminologie au hasard. Icônne brille par ses caricatures… mais ce n’est pas du second degré. C’est un détournement pur et simple des magazines féminins (et c’est drôle ! Personnellement, la robe haute-couture en papier toilette ou encore le régime gastro me font mourir de rire). Ô féminin point conne, quant à lui, reprend tous les codes du magazine féminin et ses articles reprennent les vrais messages de la presse féminine… avec, en ajout, ce qu’il faut en comprendre (comme le bien connu « La pipe, c’est le ciment du couple » tout droit sorti du magazine Elle). Du coup, c’est un second degré : les articles disent l’inverse de ce qu’ils veulent exprimer et l’on comprend le message qu’ils souhaitent réellement faire passer.

Bref, à vous donc de choisir le style qui vous convient, et dans le doute, achetez les deux ! (ou passez chez moi les feuilleter) ;-)

Bonne lecture à tous et à toutes !

Merci à Nelly de ne pas avoir choisi et de m'avoir offert les deux

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caro 01/01/2016 18:18

Mon Dieu ! Le réveil du volcan, et je n'ai pas été prévenue !
J'ai acheté Ô Féminin, et lu avec mon adolescente rebelle. J'irais bien feuilleter Icônne chez toi, mais c'est un peu loin. Et te raconter comment mon féminisme progresse !
Bref, tu me manques. Bises

Présentation

  • : Le blog de Vivi
  • Le blog de Vivi
  • : Dialecticienne de pacotille, féministe de canapé, bavarde qui ferait mieux de plus écrire et de moins l’ouvrir ;)
  • Contact